ATP 250, Adélaïde 2 : Qui ouvrira son compteur ?

Pendant que le monde du tennis a les yeux rivés sur l’affaire Novak Djokovic, le tournoi d’Adélaïde 2 bat son plein. Arthur Rinderknech jouera ce soir sa première finale contre le local Kokkinakis. Une affiche alléchante à 2 jours du début de l’Open d’Australie où le vainqueur remportera son premier tournoi en simple sur le circuit ATP. 

Depuis sa défaite en finale contre Sam Querrey en 2017 sur le tournoi 250 de Los Cabos, Kokkinakis n’avait plus jamais atteint ce stade de la compétition. Il a pris aujourd’hui son ticket pour la deuxième finale de sa carrière, chez lui, à Adélaïde. 

Après une défaite la semaine dernière contre Gaël Monfils, Kokkinakis a réalisé cette semaine un tournoi incroyable en étrillant d’abord Benoit Paire (6-4/6-0). Puis il a battu John Isner au bout d’un match marathon sans le moindre break (6-7/7-6/7-6). En quart de finale, il a battu son compatriote Aleksandar Vukic qui avait pourtant remporté la première manche (6-7/6-3/6-2). Ce matin, il s’est défait du Croate aux 20 titres, Marin Cilic au bout d’un combat haletant (6-2/3-6/7-6) qui s’est soldé par un Tie-break magnifique (12-10). Il affrontera Arthur Rinderknech pour conclure ce parcours fantastique, sur lequel il aura sans doute laissé quelques plumes, à deux jours de l’Open d’Australie.

De son côté, Arthur Rinderknech va disputer cette nuit sa première finale sur le circuit ATP. Le Français, qui connait depuis quelques mois une ascension surprenante avait remporté en septembre sa première victoire en Grand Chelem à l’US Open et tentera de faire encore mieux à Melbourne. Mais avant d’affronter Alexei Popyrin au premier tour du Grand Chelem Australien, le Français aura l’occasion de remporter son premier tournoi ATP ce soir contre un autre Australien tout aussi talentueux. 

Pour atteindre la première finale de sa carrière sur le circuit ATP, Arthur Rinderknech a aussi réalisé un très beau parcours. En effet, il a battu l’Américain Mc Donald (6-3/6-7/6-3) au premier tour. Puis, il s’est imposé après avoir été mené une manche à zéro contre Kwon (5-7/6-3/6-2). En quart de finale, il a réalisé une des meilleures performances de sa carrière en battant Karen Khachanov en 2 sets (7-6/7-5). Enfin, dans une demie finale 100% française, il a nettement dominé Corentin Moutet (6-1/6-3). Un excellent parcours pour le natif de Gassin qui fait le plein de confiance avant l’Open d’Australie. 

On retrouve donc deux grands serveurs dans une finale inédite où les breaks risquent de se faire rares. On peut s’attendre à un match serré, avec beaucoup de jeux dans le match, à l’image du Kokkinakis/Isner ou du Rinderknech/Khachanov. De plus, Rinderknech à gagné 90% de ses points sur première balle face à Moutet. Le pari : + de 21,5 jeux dans le match @1,40 est très interessant en terme de paris « safe » et le pari : Tie-break dans le match @1,85 à une très belle côte. 

Même si Kokkinakis joue à domicile, je pense que sa demie finale assez longue contre Marin Cilic peut peser sur son jeu aussi bien physiquement qu’au niveau de la fatigue mentale. Le public qui à été très chaud aujourd’hui contre Cilic devrait être brûlant en finale, mais pas sur que cela atteigne vraiment Arthur Rinderknech qui s’est toujours montré insensible aux ambiances difficiles. On va donc tenter le coup Rinderknech qui à l’occasion de remporter son premier tournoi contre un Kokkinakis qui à surement laissé beaucoup d’énergie sur le court aujourd’hui. Le pari : Rinderknech remporte un set est à @1,36 et semble très fiable. Pour les plus joueurs, le pari : Arthur Rinderknech gagne le match est à @2,00. 

Arthur Sabater

Toutes les côtes sont sur NetBet

Partager ce contenu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire