Nitto ATP Finals : mesdames et messieurs, le carré d’as !

Nous y sommes. A la porte du dénouement final, les 4 meilleurs joueurs de ce Masters Turinois vont s’affronter. Novak Djokovic face à Alexander Zverev puis Daniil Medvedev face à… Casper Ruud. Les 3 premiers cités rêvent de revenir en finale, le dernier vise une première finale pour sa première participation. Décryptage et analyse de ce moment si attendu.

Pour son dernier match sans enjeu, Daniil Medvedev n’a pas fait dans la figuration face au local et remplaçant de Matteo Berrettini, Jannik Sinner. En mode rouleau compresseur et sans aucune pression, le Moscovite remporte la première manche 6/0 en 25 minutes puis l’italien se met à entrer dans la partie et break le russe à 2-1 avant de se faire débreaker dans la foulée. Puis, les deux joueurs vont jusqu’au tie-break, gagné par Sinner dans une ambiance folle. L’ultime et dernière manche est dans le même esprit que la seconde avec break sur débreak avant que le tie-break ne soit le juge de paix de ce match. Et ces deux balles de match sauvées par Medvedev qui s’en sort grâce à sa folie et sa « nonchalance » pour finalement remporter ce duel qui comptait pour du beurre.

Face à lui, l’invité surprise de ce dernier carré, qui aura éliminé un Andrey Rublev incapable de tenir sa ligne directrice qui l’a amené à très bien gérer cette partie jusqu’à 6/2 2/1 break en faveur du Moscovite. Le russe, en position de favori, a certainement été repris par le stress et l’enjeu, avec notamment des jets de raquette qui ont donné des idées au Norvégien qui s’est montré plus solide à partir du milieu du second, commettant moins de fautes et faisant jouer pour s’adjuger la seconde manche. Dans la 3ème, Rublev break le premier, comme dans les deux premières, mais ne parvient pas à confirmer, toujours à cause de son mental. Les deux joueurs se battent pour le jeu décisif, qui verra triompher Ruud (7-5).

Daniil Medvedev et Casper Ruud s’affronteront pour la 3ème fois, avec deux victoires en deux sets du russe. Medvedev est ultra favori, logique au vu de la surface et du niveau de jeu affiché, mais le 8e joueur mondial sait ce qui l’attend : « J’ai appris oui les fameux gestes qu’il peut faire sur un court. C’est son style, il faut toujours s’attendre à des choses un peu folles avec lui. C’est déjà arrivé par le passé. Ce n’est pas une surprise. J’espère surtout que le public sera derrière moi. Je vais juste me contenter de courir encore et encore jusqu’à que cela ne soit plus possible »

D’un point de vue tactique, on a deux styles de jeu opposés. L’un est typiquement adapté au dur (Medvedev), l’autre est typiquement adapté pour la surface ocre (Ruud). Forcément, tout indique une victoire du Russe qui semble injouable sur ce Masters. Alors, même si Medvedev a passé plus de temps sur le court que son homologue (7h14 contre 6h pour Ruud) et que Casper Ruud semble progresser sur cette surface, jouer le numéro 2 mondial en pleine bourre semble mission impossible pour le Norvégien, qui ne mettra pas en difficulté le russe. Ce dernier va confortablement s’installer dans sa filière de jeu, qui plus est avec sa qualité de service, qui lui donnera beaucoup de points gratuits. Net avantage en faveur de Daniil.

🇷🇸 N. Djokovic / 🇩🇪 A. Zverev

Débute le 20/11 à 21h00

C’est assurément le choc de ces demi-finales entre le numéro 1 mondial, Novak Djokovic et le numéro 3 mondial, Alexander Zverev.

Le premier, expéditif sur ces 3 matchs, malgré deux breaks concédés en entrée de match face à Ruud puis Rublev, n’a pas concédé le moindre set. Seulement 3h50 passées sur le terrain, c’est dire le niveau de fraicheur du Serbe qui, en début de Masters, a bien insisté sur le fait d’être frais physiquement pour pouvoir obtenir le trophée ici.

Quant à Alexander Zverev, l’Allemand n’a pas fait de détail face à un Hubert Hurkacz méconnaissable, qui se doutait qu’il n’avait aucune chance d’être qualifié ou du moins seulement une infime chance.

Cette affiche sonne comme un classique du tennis, puisque les deux protagonistes vont s’affronter pour la 13ème fois, et avantage Djokovic qui mène 8-3 dans les confrontations directes avec, on s’en souvient, un Zverev qui avait privé Djokovic d’aller chercher la médaille d’or aux JO de Tokyo.

Néanmoins, depuis cet épisode douloureux pour le Serbe, c’est une revanche qu’il a prise lors de l’US Open, en dominant l’Allemand en 5 sets. En conférence de presse, le numéro 1 mondial s’est montré prêt à lui faire face : « Je sais que face à Sascha, cela va être un gros défi. C’est l’un des meilleurs serveurs du circuit. Il vient de réaliser sans doute peut‐être la meilleure saison de sa carrière, remportant la médaille d’or en Jeux olympiques. Il est performant en défense et en attaque. Je sais que ça va être une bataille à la fois physique et mentale. Mais je suis prêt pour ça. Je n’ai pas passé trop de temps sur le court ».

Ici, le facteur clé sera évidemment l’aspect physique et le temps passé sur le court, et Novak Djokovic domine ce débat d’autant plus qu’il a impressionné sur ce Masters, au contraire d’un Alex Zverev, malgré tout sur courant alternatif. On ne voit pas comment Novak Djokovic peut passer au travers de ce match, au vu des éléments cités. L’expérience, la fraicheur physique, sa qualité d’anticipation et de contre, puis d’attaque, font de lui le favori logique de ce match.


L’avis de la rédaction :

🎾🎾🎾 Victoire Djokovic / 1,36 – Victoire Medvedev / 1,14

🎾🎾 –

🎾 –

Toutes les côtes sont sur NetBet 

Partager ce contenu
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire